Toutes les cuisines, pour tous les goûts : de nombreux auteurs ont partagé leurs meilleures recettes, à l’occasion de correspondances, d’interventions dans différents médias ou encore dans leur journal intime. Allen Ginsberg, immense poète de la Beat Generation, avait couché sur le papier une recette qu’il avait testée et approuvée, le bortsch d’été. Sain et rafraichissant.

Écrit par Antoine Oury 

Pacifiste, bouddhiste, il est évident qu’Allen Ginsberg était également végétarien. Adepte d’une vie en harmonie avec tous les éléments, avec un certain sens du dépouillement, l’auteur de Howl aimait cuisiner pour ses invités et amis, notamment des soupes. Voici une de ses recettes, qu’il conservait précieusement : le bortsch d’été, un plat sain et rafraichissant, parfait pour les mois de canicule à New York.

Le bortsch d’été, par Allen Ginsberg

Ingrédients :

Une douzaine de betteraves émincées
De la crème aigre (sour cream, qu’il est possible de remplacer par du yaourt)
Sucre
Jus de citron
Oignons
Tomates
Laitue
Concombre
Radis

Préparation :

Émincer les betteraves et les faire bouillir dans l’eau légèrement salée, pour obtenir une soupe rouge clair. Y ajouter du sucre et du jus de citron pour adoucir le potage. Laisser refroidir.
Préparer, pour servir avec le bortsch, des pommes de terre à l’eau et de la crème aigre. Servir les pommes de terre refroidies également.
Pour préparer la salade qui sera mélangée au potage de betteraves, émincer des oignons, des tomates, de la laitue, des concombres et quelques radis. Proposer chaque ingrédient séparément pour que les convives se servent selon leurs envies.

Parfait pour un dîner estival, selon Allen Ginsberg… La recette originale se trouve à cette adresse.

[Source : http://www.actualitte.com]