Si enlacer ses amis ou sa famille fait du bien, étreindre des arbres, pour capter leur énergie, est tout aussi bénéfique. Cela a d’ailleurs été prouvé scientifiquement.

Écrit par TIFFANY SALES

En 2011, le livre « Blinded by Science » (« Aveuglé par la science » en français) de Matthew Silverstone a démontré par des centaines d’études validées scientifiquement que la sylvothérapie pouvaient améliorer de nombreux problèmes de santé notamment liés aux maladies mentales. Une discipline officiellement reconnue au Japon qui consiste à se ressourcer grâce aux arbres en captant leur énergie. Ou à prendre un « bain de forêt », comme le disent si bien les Japonais.

La sylvothérapie qui possède donc un statut officiel, permet en effet d’améliorer le niveau de concentration, le temps de réaction, soulager les maux de tête, diminuer la sévérité du Trouble de Déficit de l’Attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) ou encore chasser la dépression.

Gérante d’un centre de soin énergétique à Embourg, dans la province de Liège, Catherine Jeukens, confie à RTL qu’après avoir embrassé un arbre « on se sent mieux sur le plan physique, énergétique et émotionnel. Cela apporte un renforcement des fonctions immunitaires. L’humeur est un peu mieux régulée donc c’est très bon pour les personnes un peu dépressives. Cela permet aussi de lutter contre le vieillissement prématuré des cellules. Embrasser un arbre peut par ailleurs aider les enfants à se concentrer. Il y a vraiment beaucoup d’effets bénéfiques ».

Des propriétés vibratoires

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, Silverstone certifie que ce ne sont pas les espaces verts qui nous procurent du bien-être, mais les propriétés vibratoires des arbres et des plantes.

En effet, notre corps très sensible aux différentes vibrations peut complètement changer de comportement biologique au contact de celles-ci. Une expérience a par exemple mis en évidence que si on boit un verre d’eau traité avec une vibration de 10Hz, le taux de coagulation sanguine change immédiatement après avoir bu l’eau. Les arbres affecteraient les hommes de la même manière.

De nombreuses études citées dans ce livre prouvent également que les enfants qui interagissent de manière directe avec les arbres montrent une nette amélioration psychologique et physiologique en termes de santé et de bien-être.

Si cette théorie semble farfelue, d’autres l’ont pourtant édictée bien avant. Pour les taoïstes, les arbres et les plantes sont capables d’absorber les fréquences de la lumière mais aussi celles de l’énergie. Selon eux, ce serait parce que les arbres ne bougent pas qu’ils savent absorber l’énergie de la terre.

Dans une autre école de pensée qui s’aligne avec cette théorie, le maître taoïste Mantak Chia apprend à ses élèves à méditer avec les arbres. Il en est convaincu, en alignant son corps avec l’aura d’un arbre, on peut transformer l’énergie malade et négative du corps en énergie positive.

Il ne vous reste donc plus qu’à trouver votre arbre, il se chargera du reste !

 

 

 

[Source : http://www.lesoir.be]