Écrit par Carlo Schreiber

 

Lalo Schifrin (1932) et Nicolas Mazmanian (1973) : Créations pour mandoline, piano et accordéon.  Vincent Beer-Demander : mandoline  ;  Nicolas Mazmanian : piano  ; Grégory Daltin : accordéon. 2020.2019 et 2020. Livret en français et en anglais.  60’07.  Label Maison Bleue 

Le mandoliniste Vincent Beer-Demander a convaincu le légendaire Lalo Schifrin de composer un concerto pour mandoline, Le Concierto del Sur. C’était la première fois que le compositeur écrivait pour cet instrument. La création devait avoir lieu l’année passée avec l’Orchestre de Cannes sous la direction de Benjamin Lévy, mais la pandémie à contraint à décaler la première audition. Cela n’a pas découragé Vincent Beer-Demander ! Ayant travaillé l’œuvre avec le compositeur à son domicile de Los Angeles, en compagnie du pianiste Nicolas Mazmanian, ils en proposent la version “chambriste” pour piano et mandoline qui avait eu la chance d’être donnée en concert au Semel Institute UCLA à Los Angeles, en présence du compositeur.  Le Concierto del Sur est un petit chef-d’œuvre. Schifrin déploie toutes les possibilités de l’instrument. Les différents thèmes sont magnifiques. La mandoline est tour à tour langoureuse, percussive, mélancolique, jazzy, sensuelle…C’est un feu d’artifice de sons et de couleurs où Vincent Beer-Demander est impressionnant dans sa combinaison de virtuosité, de poésie et d’enthousiasme. Il ne pouvait rêver d’un meilleur concerto et Lalo Schifrin d’un meilleur interprète.

Convaincu par la démarche artistique du mandoliniste, Lalo Schifrin écrit en 2019 une Fantaisie pour mandoline et accordéon. C’est un voyage excitant en Amérique du Sud. Le mariage entre les timbres de la mandoline et de l’accordéon est très réussi. L’accordéoniste Grégory Daltin et Vincent Beer-Demander forment un duo remarquable.

Lalo Schifrin a accueilli avec beaucoup d’émotion les Variations sur le thème de Mission Impossible composées par Nicolas Mazmanian en hommage au Maestro. Nicolas Mazmanian évoque par ces variations la vie du compositeur. De son pays natal, l’Argentine, de son amour pour la musique baroque en passant par le jazz pour terminer par une évocation à Olivier Messiaen, le Mentor de Schifrin.

L’album présente encore une autre œuvre de Mazmanian, la Fantaisie concertante composée spécialement pour Vincent Beer-Demander. C’est un petit bijou en trois mouvements. « Prélude », avec une mélodie dans le style de musique ancienne ; Humoreske, sur un rythme de marche rock gothique, superposé à une mélodie aux accents de blues et des motifs enfantins plein de malice.

Son :10  –  Notice : 10 –  Répertoire: 08 –  Interprétation:10

 

[Source : http://www.crescendo-magazine.be]