La Bibliothèque nationale du Brésil, installée à Rio de Janeiro depuis 1810, a révélé avoir été la victime d’une attaque informatique, détectée à partir du dimanche 11 avril dernier. Si l’institution assure que tout est sous contrôle, son site internet reste indisponible, pour des raisons de sécurité.

ActuaLitté

Publié par Antoine Oury

Le dimanche 11 avril dernier, le site web de la Bibliothèque nationale brésilienne a été la victime d’une attaque informatique de type ransomware, au cours de laquelle des données sont « prises en otage » et restituées uniquement après le versement d’une rançon.

Les serveurs abritant le site web de l’institution ont été neutralisés, pour éviter une propagation de l’attaque, bloquant jusqu’aux emails envoyés depuis les boites mail des agents. Une tentative de remise en ligne, le 13 avril, s’est soldée par un échec : immédiatement, les mouvements frauduleux ont repris.

Les équipes informatiques affirment que « toutes les données devraient être récupérées » et que « les dégâts seront minimes », mais, plus d’une semaine après l’attaque, le site de la Bibliothèque nationale reste inaccessible au public.

Une enquête a bien sûr été ouverte pour tenter d’identifier les auteurs de l’attaque. Le site web de la Bibliothèque nationale du Brésil accueille environ 5 millions de visiteurs par mois, selon l’institution.

En France, le groupe Média Participations a été victime, la semaine dernière, d’une attaque informatique de grande ampleur, conduisant la structure à couper l’ensemble des accès à son réseau informatique. À priori, tout serait rentré dans l’ordre pour le groupe éditorial.

via O Globo

[Photo : Bibliothèque nationale du Brésil – Halleypo, CC BY SA 3.0 source : http://www.actualitte.com]