Les French Voices Awards, décernés chaque année par l’ambassade française aux États-Unis, saluent les traductions d’ouvrages français aux États-Unis, pour encourager les éditeurs à publier encore plus de textes d’auteurs français. Des livres signés par Louis Philippe D’Alembert et Pierre Charbonnier ont été distingués, et une sélection de titres à traduire composée.

ActuaLitté

Publié par Antoine Oury

Décernés depuis 2006, les French Voices Awards décernent deux Grand Prix, en fiction et non fiction, chacun doté de 10.000 $, partagés entre l’éditeur américain et le traducteur du livre.

Grand Prix 2020 – Fiction

The Mediterranean Wall de Louis Philippe D’Alembert, traduit par Marjolijn de Jager chez Schaffner Press (Mur Méditerrannée, Sabine Wespieser)

Grand Prix 2020 – Non fiction

Affluence and Freedom: An Environmental History of Political Ideas de Pierre Charbonnier, traduit par Andrew Brown. À paraître chez Polity Press en septembre 2021 (Abondance et liberté, La Découverte)

Les Prix French Voices Awards, eux, sont dotés à hauteur de 6000 $, également partagés entre éditeur américain et traducteur.

French Voices Awards – Première session 2020

Black Village, Lutz Bassman (Verdier / Open Letter, traduit par Jeffrey Zuckerman)

La Société ingouvernable, Grégoire Chamayou (La Fabrique / Polity Press, traduit par Andrew Brown)

Abondance et liberté, Pierre Charbonnier (La Découverte / Polity Press, traduit par Andrew Brown)

Après la loi, Laurent de Sutter (PUF/Humensis / Polity Press, traduit par Barnaby Norman)

L’Invention des corps, Pierre Ducrozet (Actes Sud / À la recherche d’un éditeur américain, traduit par Margaret Morrison)

La Robe blanche, Nathalie Léger (P.O.L / Dorothy, A Publishing Project, traduit par Natasha Lehrer)

French Voices Awards – Seconde session 2020

Mur Méditerranée by Louis-Philippe Dalembert (Sabine Wespieser/ Schaffner Press, Inc., traduit par Marjolijn de Jager)

La Réponse à Lord Chandos de Pascal Quignard (Éditions Galilée/À la recherche d’un éditeur américain, traduit par Stéphanie Boulard et Timothy Lavenz)

Pour Elles Toutes : Femmes Contre la Prison de Gwenola Ricordeau (Éditions Lux/Verso Books, publication au printemps 2022, traduit par Emma Ramadan et Thomas Roberge)

The Sand Rush: An Environmental History of Los Angeles’ Beaches d’Elsa Devienne (Éditions de la Sorbonne/Oxford University Press, publication mars 2022, traduit par Troy Tice)

La vie ordinaire des génocidaires de Richard Rechtman (CNRS Editions/Fordham University Press, traduit par Lindsay Turner)

« Il faut s’adapter » : Sur un nouvel impératif politique de Barbara Stiegler (Éditions Gallimard/Fordham University Press, publication en décembre 2021, traduit par Adam Hocker)

[Source : http://www.actualitte.com]