Yaron Zilberman est un scénariste, réalisateur – Watermarks (Les sirènes de l’Hakoah, 2004), « Le quatuor » (A Late Quartet), Incitation (2019) – et producteur israélo-américain. Arte diffusera le 7 juillet 2021 « Le quatuor » (Saiten des Lebens) de Yaron Zilberman. 

Publié par Véronique Chemla

Né en 1966, Yaron Zilberman est un scénariste et producteur israélo-américain.
Diplômé du Massachusetts Institute of Technology (MIT), époux de la productrice Tamar Sela, il vit à New York.
Son documentaire Watermarks (Les sirènes de l’Hakoah, 2004) rend hommage aux championnes de natation du club juif autrichien Hakoah Vienna, contraintes de fuir l’Autriche nazie et les réunit dans leur ancienne piscine 65 ans après leur exil. Ce film a été distingué par neuf prix de festivals de cinéma.
Yaron Zilberman coécrit, coproduit et réalise Le Quatuor, généralement bien accueilli par la critique de plus de trente pays, puis Incitation (2019).
« Le quatuor »

Arte diffusera le 7 juillet 2021 « Le quatuor » (Saiten des Lebens ; A Late Quartet) de Yaron Zilberman.

« L’un des membres d’un quatuor à cordes est atteint de la maladie de Parkinson. L’équilibre du groupe et la longue amitié qui le lie s’en trouvent menacés… Avec Christopher Walken et Philip Seymour Hoffman, un drame musical bien orchestré et profondément humain. »
« Lorsqu’on lui annonce qu’il est atteint de la maladie de Parkinson, le violoncelliste Peter Mitchell voit son monde s’effondrer, et le quatuor dont il est membre depuis de nombreuses années, vaciller. Ce diagnostic réveille en effet les ego et les rivalités longtemps étouffées au sein de l’ensemble à cordes. À l’approche du concert célébrant son vingt-cinquième et probablement ultime anniversaire, le groupe, lié par une amitié qui semblait inébranlable, menace de se désintégrer. Peter, malade, tente désespérément de réunir la formation musicale pour la représentation. »

« Caractères divergents, approches variées de la musique et visions du monde hétérogènes faisaient auparavant la richesse de ce quatuor à la renommée internationale, avant de devenir la source d’importants conflits ».

« Ce premier long métrage de l’Israélo-Américain Yaron Zilberman donne à voir, à travers les profondes remises en question professionnelles et personnelles de ses personnages, un large éventail des fragilités humaines, allant de l’orgueil aux pulsions sexuelles incontrôlées, en passant par la jalousie ».
« La bande originale, composée quasi exclusivement de musique classique – dont le « Quatuor à cordes n°14 » « en « ut » dièse mineur », op. 131 de Beethoven, que l’ensemble répète en vue du concert anniversaire – est signée Angelo Badalamenti, compositeur fétiche de David Lynch ».
« Son omniprésence accentue la puissance de ce drame admirablement interprété par un casting au diapason, réuni autour de Christopher Walken (Peter Mitchell), grave et intense, en parfaite maîtrise de son jeu. »

 

 

 

https://www.arte.tv/fr/videos/095666-000-A/le-quatuor/

« Incitation »

Incitement (Yamim Noraim ; Incitation) est un thriller israélien réalisé par Yaron Zilberman (2019), coécrit par le réalisateur Yair Hizmi et Ron Leshem, interprété par Yehuda Nahari Halevi, Amitay Yaish Ben Ousilio et Anat Ravnitzki.

Après le déclenchement de la première Intifada, est signée le 13 septembre 1993, à Washington (États-Unis), la Déclaration de principes des accords d’Oslo, dénommés aussi « guerre d’Oslo » en présence de Yitzhak Rabin, Premier ministre israélien, de Yasser Arafat, président du comité exécutif de l’organisation terroriste OLP (Organisation de libération de la Palestine) et de Bill Clinton, alors président des États-Unis. Étudiant en droit, Yigal Amir s’y oppose, et projette d’assassiner Yitzhak Rabin.
Le film est présenté, en avant-première dans la section Contemporary World Cinema au Festival international du film de Toronto 2019. Sa projection a été perturbée – projection arrêtée, spectateurs évacués, puis autorisés a rentrer dans la salle – par une menace reçue.
Prix Ophir 2019 du meilleur film, Incitement a été sélectionné, dans la catégorie du Meilleur long métrage international à la 92e cérémonie des Oscars.
« Le quatuor » de Yaron Zilberman
États-Unis, 2012
Scénario : Seth Grossman, Yaron Zilberman
Production : Opening Night Productions
Producteurs : Vanessa Coifman, David Faigenblum, Emanuel Michael, Tamar Sela, Mandy Tagger, Yaron Zilberman
Image : Frederick Elmes
Montage : Yuval Shar
Musique : Angelo Badalamenti
Avec Catherine Keener (Juliette Gelbart), Christopher Walken (Peter Mitchell), Philip Seymour Hoffman (Robert Gelbart), Mark Ivanir (Daniel Lerner), Imogen Poots (Alexandra Gelbart), Madhur Jaffrey (Dr. Nadir), Liraz Charhi (Pilar), Wallace Shawn (Guideon Rosen)
Sur Arte le 7 juillet 2021 à 20 h 55
Visuels : © Frederick Elmes/Senator Film

Les citations proviennent d’Arte.

 

[Source : http://www.veroniquechemla.info]