Un musée absolument remarquable vient d’ouvrir ses portes en Israël. Le Musée Joseph Fetter des nanosciences et de l’art logé au sein de l’université Bar Ilan veut initier ses visiteurs, sur cinq étages, à la magie du monde microscopique. Dans des laboratoires spécialisés dans la biologie, la physique, la chimie, l’ingénierie et l’informatique sont présentées des œuvres d’art inspirées par les résultats de la recherche ou par les sciences naturelles, par exemple par les structures de nanocristaux.

C’est ainsi que la sculpture „Distendre les limites“ de Vardi Bobrow visualise la découverte de la professeure Orit Shefi, selon laquelle les neurones défectueux se dilatent et croissent pendant leur processus de régénération. Dans une œuvre exposée sur plusieurs écrans du compositeur Elad Shniderlan et du professeur Moti Fridman 16 violonistes illustrent une nouvelle découverte scientifique sur des schémas à la lisière de la synchronisation et du chaos.

Le musée doit permettre à un large public de mieux appréhender les découvertes scientifiques souvent très complexes. Parallèlement aux œuvres d’art, le musée proposera également des activités interactives aux enfants et adultes.

 

[Source : http://www.israelentreleslignes.com]