Féministe israélienne d’origine américaine, ancienne membre de la Knesset, Marcia Freedman est décédée cette semaine à l’âge de 83 ans. Elle fut et reste aujourd’hui encore la seule parlementaire israélienne qui a officiellement reconnu être lesbienne. Elle est également la seule politicienne à avoir mis à l’ordre du jour la violence domestique en 1976, malgré l’opposition de ses collègues hommes. Et en dépit des railleries de ces mêmes collègues elle a fondé à Haïfa en 1977 le premier refuge pour femmes.  Elle s’est ensuite consacrée avec passion à la paix entre Israéliens et Palestiniens.

« Marcia s’est battue pour nous toutes, pour que nous puissions vivre dans la paix et la fierté », a déclaré l’organisation israélienne Aguda représentant les LGBT. « Son coming out dans les années 70 a été une inspiration pour des milliers d’hommes et de femmes homosexuels qui avaient peur d’être eux-mêmes. Nous espérons que son action si inspirante ouvrira la voie à une représentation encore plus forte des lesbiennes dans la politique ».

 

[Photo : YAACOV SAAR/GPO – source : http://www.israelentreleslignes.com]