BONNES FEUILLES – Fasciné par la trajectoire de Stephen Crane (1871-1900), comète rimbaldienne de la littérature américaine, mort de la tuberculose à 28 ans, Paul Auster remet en lumière sa vie et son œuvre, lui rendant ainsi un hommage éclatant, celui d’un « vieil écrivain empli d’admiration pour le génie d’un jeune écrivain ».

Écrit par Victor De Sepausy

D’abord journaliste à New York, Crane commence à écrire en 1893 et, après de nombreux revers, connaît le succès avec L’Insigne rouge du courage, roman sur la guerre civile américaine vécue à travers le regard d’un jeune soldat. Se débattant toute sa vie avec le manque d’argent et les dettes, Crane travaille sans relâche, couvre divers conflits, écrit articles, poèmes, nouvelles et romans.

Il s’installe finalement avec sa compagne en Angleterre, où il devient l’ami de Henry James et de Joseph Conrad, qui dira de l’une de ses œuvres : « C’est la vérité même de l’art. »

L’écrivain américain Russel Banks, indique : «L’engagement total et obsessionnel de Paul Auster envers Stephen Crane, le bad boy de la littérature américaine du XIXsiècle, est exceptionnel et d’une saisissante beauté. Sa maîtrise du contexte historique, ses incursions dans la personnalité de Crane — où l’on sent la patte d’Auster, qui se donne du mal et déploie toute son imagination —, l’analyse des textes : tout est absolument superbe. Et comme sa prose est belle… limpide, claire, et pourtant lyrique et personnelle.

J’ai été particulièrement ému par la description des relations que Crane entretenait avec Joseph Conrad, Henry James et d’autres écrivains de cette époque, avec sa concubine Cora, avec son frère aîné, William, le bourgeois enclin à critiquer. Et aussi par sa délicatesse à l’endroit des autres relations de Crane avec les femmes. Quelle histoire! Plus qu’un roman, plus qu’une biographie, plus qu’un ouvrage d’analyse critique, voici une œuvre littéraire remarquable. Et l’hommage le plus profond que j’aie jamais lu d’un écrivain à un autre.»

 

Paul Auster est né en 1947 dans le New Jersey. Il est membre de l’Academy of Arts and Letters et a reçu le prix Prince des Asturies en 2006, entre autres distinctions prestigieuses. Il vit à Brooklyn avec sa femme, la romancière Siri Hustvedt. En France, toute son œuvre, traduite en trente-cinq langues, est publiée chez Actes Sud.

Burning Boy. Vie et oeuvre de Stephen Crane
Paul Auster
Trad. : Anne-Laure Tissut
Actes Sud Editions
Burning Boy. Vie et oeuvre de Stephen Crane
13/10/2021
1008 pages
28,00 €

 

[Source : http://www.actualitte.com]